5 secrets pour diriger une équipe avec succès

19 mai 2016 , ,

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Dans son livre « Leadership sous 0º », Dennis N.T. Perkins raconte le périple de l’expédition en Antarctique d’un certain Shackleton. Lui et son équipage ont été prisonniers des glaces pendant plus de 634 jours sous une température avoisinant régulièrement les –53º Celsius.

 

Avant de vous raconter la suite de l’histoire et de découvrir ensemble ce qui est arrivé à cet équipage, parcourons rapidement les 5 secrets (que connaissait le capitaine du navire) pour manager une équipe :

1- Une vision partagée (le but commun)Soyez connecté sur l’atteinte d’un même objectif en canalisant votre énergie sur celle du groupe.

2- Le respect des différences (la diversité)Une équipe qui mise sur la différence a la puissance de la diversité. Ses membres se ressemblent par leur volonté d’atteindre le même but et se complètent en ayant des personnalités différentes. Chacun d’entre nous est UNIQUE ! Et puisque vous êtes unique, vous avez quelque chose que vous pouvez apporter aux autres, et ce, peu importe votre situation.

Henry Ford disait : « Se réunir c’est un début; rester ensemble c’est un progrès;
travailler ensemble c’est la réussite ! ».

3- La fierté (la reconnaissance des efforts)Soyez fier des membres de votre équipe et faites en sorte que cela se voie et se sache. La question à vous poser n’est pas « Qui vais-je influencer aujourd’hui ? » mais plutôt « Comment vais-je influencer ces personnes là, aujourd’hui ! »

4- L’expertise (le meilleur de soi)

Soyez de ceux qui cherchent toujours à donner le meilleur d’eux-mêmes, de ceux qui ne se contentent pas d’être pas mal, de ceux qui désirent être les meilleurs dans leur sphère d’activité et qui visent à rester dans le coup et au meilleur d’eux même.

5- Le désir (la volonté de gagner)

Même si tous les éléments énumérés précédemment en font partie, sans la volonté et le désir de triompher, votre équipe n’ira nulle part.

Ainsi, revenons à notre navire prisonnier des glaces. Le froid, la faim et le fait d’être isolés du monde entier en auraient découragés plus d’un, et pourtant, l’équipage de ce bateau a tenu bon.
Son capitaine, Ernest Shackleton, a fait preuve d’un leadership incroyable en maintenant le moral de ses troupes et en utilisant efficacement le potentiel de chacun. Être prisonnier des glaces sur un bateau qui se désagrège sous l’effet du froid, de la neige et surtout de la pression des glaces qui enserrent l’embarcation dans un étau, est sans aucun doute une expérience abominable.
A la fin de la première année, voyant que leur bateau était définitivement bloqué, ils ont poursuivi cette expédition à pied et en canot !

Shackleton avait compris une des clés essentielles du leadership : canaliser l’énergie de tous vers des objectifs à court terme pour se rapprocher du but ultime : en l’occurrence, retrouver la terre ferme.

Ce qui est intéressant dans cette histoire, c’est que d’autres explorateurs avaient vécu la même tragédie au pôle Nord, sauf qu’eux, au lieu de faire preuve de solidarité et d’altruisme dans leur détermination, avaient choisi la voie inverse et avaient tous péri ! Pour reprendre les paroles de l’auteur :

leadership sous 0° livre

« Shackleton avait choisi des mots capables de procurer aux membres de l’expédition le sentiment fort de prendre leur propre destinée en main ».

 

 

 

 

Bon management à tous !

Votre ROBOT-COACH, Eni.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn